Communiqué- Journée sur la violence Drummondville

Communique en pdf
Drummondville, le 14 novembre 2016
– Vendredi le 25 novembre se tiendra l’évènement Quand je ne veux pas, je dis non !, une journée de sensibilisation visant à contrer la violence et les abus sexuels à l’endroit des personnes ayant une déficience intellectuelle. Cette journée aura lieu au Centre communautaire Drummondville-Sud : 1550 rue Saint-Aimé, à Drummondville, de 9h à 16h. Cette activité s’inscrit dans le cadre de la Campagne des 12 jours d’action contre la violence faite aux femmes qui se tient du 25 novembre au 6 décembre.  

 

Forte d’un partenariat avec le Réseau d’action des femmes handicapées (DAWN-RAFH) Canada, dans le cadre de l’initiative Dans la Mire : Mettre en lumière les personnes vivant avec des incapacités, l’AQIS a décidé de poursuivre ces actions afin de briser le silence et de parler de la violence et des abus sexuels que peuvent vivre les femmes et les filles avec une déficience. À ce jour, deux journées semblables ont eu lieu à Montréal et à Rimouski. Le 25 novembre, c’est à Drummondville avec l’Association des Parents d’Enfants Handicapés de Drummond que l’AQIS s’unit pour mener à bien la journée de sensibilisation sur la violence et les abus sexuels à l’endroit des personnes ayant une déficience intellectuelle.  

 

Des spécialistes de la question composeront le panel en matinée. Suivi, en après-midi, de trois ateliers simultanés sur le consentement ainsi que sur le programme ÉVAAS (Programme d'éducation à la vie affective, amoureuse et sexuelle). L’un d’eux est réservé aux personnes ayant une déficience intellectuelle.  

 

Cette journée permettra aux familles, intervenants et personnes ayant une déficience intellectuelle d’être mieux outillés afin de déceler les signes d’abus et ainsi pouvoir les dénoncer. Cette vitrine sera également un lieu d’échanges, de formation et de soutien pour ces personnes.  

 

D’inquiétantes statistiques ont été révélées dans un rapport de recherche réalisé et publié par des experts au Québec en 2013, sur les agressions sexuelles subies par les personnes adultes présentant une déficience : 4 femmes sur 5 et 1 homme sur 3 ayant une déficience intellectuelle seront victimes d’une agression sexuelle au cours de leur vie et dans 90% des cas, l’agresseur est une personne connue de son entourage.  

Couture, G., Boucher, C., Mathieu, C., Paquette, G., Dion, J., & Tremblay, K.N. (2013). Les agressions sexuelles subies par les personnes adultes présentant une déficience intellectuelle. Rapport de recherche présenté à l’Agence de la santé et des services sociaux de la Mauricie et du Centre-du-Québec, Trois-Rivières, Québec : CRDITED MCQ – Institut universitaire.

 

Voici le lien pour plus de détails :
http://www.crditedmcq.qc.ca/fr/outils/recherche.asp?s=LES+AGRESSIONS+SEXUELLES+SUBIES+PAR+LES  
www.deficienceintellectuelle.org   
http://www.apehd.org    


Ayant pour mission la promotion des intérêts et la défense des droits des personnes présentant une déficience intellectuelle et de leur famille, l’Association du Québec pour l’intégration sociale soutient les associations sur l’ensemble du territoire afin d’encourager les activités de sensibilisation visant à enrayer notamment la problématique d’abus et de violence.


L’Association des Parents d’Enfants Handicapés de Drummond se veut avant tout un endroit de réconfort et de soutien humain pour les parents et familles d’enfants handicapés de la MRC Drummond. Depuis 1981, elle regroupe et soutient les familles d’enfants handicapés de la région en créant et offrant des activités, de l’information, de l’entraide, du répit, en plus de sensibiliser la population à l’intégration scolaire et sociale des enfants handicapés.    


La Fondation Le Support est fière de soutenir la mission de l’AQIS depuis 1988 

 

 

Quand je ne veux pas, je dis non! Parlons de violence et d'abus sexuels- 25 novembre 2016 à Drummondville

Tel est le titre de l'activité à laquelle toutes les personnes préoccupées par la violence faite aux personnes qui ont une déficience intellectuelle sont conviées.

Une grande majorité de ces femmes et de ces bonnes sont victimes d'agressions un jour ou l'autre de leur vie et souvent à plusieurs reprises. C'est bien suffisant pour qu'on en parle et qu'on agisse.


Le vendredi 25 novembre, venez oser en parler. Vous êtes une femme, un homme qui a une déficience intellectuelle, un parent, un proche, ou unE intervenantE, alors cette activité vous concerne.

 

Au programme: 

Avant-midi: panel composé de spécialiste et échanges avec la salle

 

Après-midi: ateliers simultanés sur le consentement aux relations sexuelles, un autre sur l'intimidation, un troisième atelier sera réservé aux personnes qui ont une déficience intellectuelle.

En conclusion: retour sur la journée, mot d'ordre rassembleur pour contrer cette violence

 

Lieu: Centre communautaire Drummondville-Sud : 1550 rue Saint-Aimé, à Drummondville, de 9h à 16h. 

SVP remplir le formulaire d'inscription et le faire parvenir avant le 18 novembre 2016 à jfrenette@deficienceintellectuelle.org 

ou par la poste au 3958, rue Dandurand, Montréal, QC H1X 1P7

 

Formulaire d'inscription

Invitation